Actualités

Messahel s'entretient avec le président de la Commission de l'Union africaine


ALGER - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel s’est entretenu avec le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, en visite de trois jours en Algérie, à la tête d'une forte délégation de l'Union africaine et de ses institutions.

Les entretiens ont porté sur les principales questions africaines à l'Agenda de l’Organisation continentale, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

A ce titre, MM. Messahel et Faki Mahamat ont abordé les réformes de l'Union africaine, un processus que pilote le président de la République du Rwanda, Paul Kagame.

Ils ont, à cet égard, souligné l'importance de ce processus en vue d'adapter l'Union africaine aux défis de l'heure, cela en tenant compte de l'importance tout aussi cruciale de l'inclusivité de ce processus et son adaptation à la réalité africaine et aux objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union.

Ils ont également abordé la question de l’intégration africaine, notamment à la lumière de l'échéance de Kigali qui abritera, le 21 mars 2018, un Sommet extraordinaire de l'Union africaine, consacré au lancement de la Zone de Libre échange Continentale Africaine (ZLECA).

Le ministre des Affaires étrangères a échangé avec le Président de la Commission sur la question de financement de l'Union africaine qui continue d'occuper une place importante dans le cadre des réformes en cours de l'Union.

Les deux responsables ont marqué leur adhésion totale à la nécessité de poursuivre les efforts visant à doter l'Union africaine d'une plus grande autonomie financière.

Abordant les questions de paix et de sécurité en Afrique, MM. Messahel et Faki Mahamat ont souligné l'importance de la coordination au niveau africain en vue de relever les défis qui se posent aux Etats africains, notamment le terrorisme, le crime organisé et la migration.

A ce propos, le rôle des institutions africaines spécialisées, notamment le CAERT et AFRIPOL, dont les sièges sont à Alger, a été largement souligné par le Président de la Commission qui a salué l'engagement panafricain de l'Algérie et sa contribution à la mise en place et au bon fonctionnement de ces institutions.

Messahel et M. Faki Mahamat ont également abordé la situation au Mali et au Sahel, en Libye, au Soudan du Sud et au Sahara occidental.

Sur ces questions, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a réitéré l'engagement de l'Algérie à accompagner les efforts de l'Union africaine dans la recherche de solutions à ces crises.