Actualités

Messahel: les résultats du Forum d'Oran soulevés lors du prochain sommet africain à Addis Abeba


ORAN - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel a indiqué, dimanche à Oran, que les résultats du Forum d'Oran de haut niveau sur le thème "Réponses efficaces et durables contre le terrorisme: approche régionale", seront soulevés lors du prochain sommet africain prévu fin janvier prochain à Addis Abeba.

Dans une déclaration à la presse en marge de ce forum de deux jours, co-organisé par l'Algérie et la Commission de l'Union Africaine (UA), le ministre a souligné que les résultats de cette importante rencontre seront présentés lors du prochain sommet africain, exprimant son souhait que le forum constituera une occasion pour plus de coordination entre les partenaires africains.

"L'Algérie oeuvre à transmettre son expérience notamment aux frères africains pour uniformiser la vision et renforcer la coopération en matière de lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme", a déclaré M. Messahel, mettant l'accent sur l'importance de telles rencontres qui permettent d'échanger les expériences et les idées et de profiter des analyses des experts et des différents acteurs dans le domaine.

Le chef de la diplomatie algérienne a réitéré que l'Algérie est prête à partager l'expérience acquise dans le domaine de lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme, soulignant que "le mandat confié au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, par ses pairs de l'UA, en tant que coordonnateur des efforts de l'UA dans le domaine de la prévention et de la lutte contre le terrorisme, est une reconnaissance de notre continent aux sacrifices consentis par le peuple algérien dans sa lutte contre le terrorisme".

M. Messahel a ajouté, dans ce sens, que le président de la République assume cette fonction avec esprit de coopération, de multiplication des efforts et d'initiative, déclarant que "le mémorandum qu'il a présenté à ses homologues africains est animé par cette ambition commune de mobiliser les énergies, de créer un climat d'entraide et de solidarité, de mettre en place des stratégies et d'exécuter les plans d'action pour la protection de l'Afrique et de de sa population contre la menace terroriste et ses effets dévastateurs".