Actualités

Tenue à Alger des travaux de la 3e session du Dialogue stratégique algéro-français


ALGER - Les travaux de la 3e session du Dialogue stratégique algéro-français ont débuté dimanche à Alger sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian.

Les travaux de cette réunion qui se déroulent à huis clos, interviennent après la tenue, dans la matinée, de la 4e session du Comité mixte économique algéro-français (COMEFA).

Le Dialogue stratégique, instauré entre les deux pays, est un cadre informel qui permet aux deux parties de confronter leurs analyses et d’échanger les informations se rapportant aux défis et problématiques sécuritaires, notamment l’évolution de la menace terroriste.

Les représentants des institutions des deux pays en charge de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé prennent part à cette réunion qui permettra, entre autres, d’évaluer les mécanismes de concertation mis en place et d’examiner l’état de la coopération en matière de sécurité et les moyens à même de renforcer les capacités à faire face ensemble aux menaces sécuritaires multiples.

Lors de sa déclaration à l’issue de la 4e session du COMEFA, M. Messahel a indiqué que la 3e session du Dialogue stratégique donnera lieu à une "concertation approfondie" sur certaines questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation prévalant au Maghreb, au Sahel et dans l’espace méditerranéen.

Elle permettra aussi d’examiner les questions liées à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes ses formes et dimensions, y compris son financement et ses connexions avec le crime organisé transfrontalier, la prévention et déradicalisation ainsi que le phénomène de la migration, a-t-il ajouté.