Actualités

Messahel s’entretient à Vienne avec le Directeur général de l’AIEA


VIENNE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu vendredi à Vienne avec le Directeur général de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), Yukiya Amano.

L'entretien s'est déroulé à l’issue de la cérémonie de signature du Protocole additionnel au Traité de non-prolifération des armes nucléaires qui a eu lieu vendredi au siège de l'AIEA dans la capitale autrichienne.

M. Amano s’est félicité de la signature par l’Algérie du Protocole additionnel et de "son engagement et son rôle actif en faveur du désarmement et de la non-prolifération nucléaires".

M. Messahel a, quant à lui, indiqué que la signature de cet important instrument juridique constitue "le prolongement logique de l’action constante et cohérente de l’Algérie depuis son adhésion au Traité de non-prolifération nucléaire", tout en soulignant "l’importance qu’elle accorde au droit inaliénable des pays en développement consacré par le TNP, à l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques et le rôle que joue, à cet égard, l’AIEA".

Les deux parties ont également abordé l’état et les perspectives de la coopération entre l’Algérie et l’AIEA ainsi que les moyens de sa consolidation et sa promotion à travers le renforcement de la coopération technique.

La signature de ce Protocole additionnel ne manquera pas d’ouvrir pour l’Algérie de nouvelles perspectives dans l’accès et la maitrise des technologies nucléaires à des fins pacifiques, a-t-on ajouté.

Il convient, enfin, de rappeler que, dans le cadre du programme de coopération technique, l’Algérie a obtenu un financement pour 5 grands projets d’un montant de près d’un million d'euros pour la période 2018-2019.