Actualités

Un forum afro-arabe prévu en Algérie en 2018


AMMAN - Le président de la Chambre algérienne du commerce et d'industrie (CACI), Mohamed Laid Benamor, a annoncé mercredi à Amman que l'Algérie devrait abriter en 2018 un forum économique afro-arabe pour exposer les diverses et grandes opportunités d'investissement disponibles en Algérie.

"La CACI, soutenue par l'Etat, prépare un forum économique qui devrait regrouper des hommes d'affaires arabes et africains ainsi que les professionnels de l'économie et du commerce en vue d'exposer les diverses et grandes opportunités d'investissement dont offre le marché algérien" a déclaré à l'APS M. Benamor en marge du Forum économique arabe qui se tient à Amman, qualifiant ce dernier de "fertile et porteur".

Il a en outre ajouté que son organe "cherche dans le cadre du grand projet (la carte économique) les possibilités et mécanismes qui pourraient consolider le partenariat avec les mondes arabe et africain en matière de petits et moyens projets d'investissements dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme et des services afin de construire une forte économie et réduire, par conséquent, la facture d'importation".

Le responsable s'est dit convaincu des possibilités et des opportunités gigantesques qu'offre l'Algérie aux investisseurs arabes dans le cadre des projets ambitieux et des activités économiques réelles, lesquels sont accompagnés par des avantages et des facilités présentés par l'Etat, ajoutant que " notre objectif consiste en la diversification de l'économie à travers la production pour passer d'un pays importateur à un pays exportateur".

Le responsable a révélé que son organe avait "une vision et une stratégie" pour atteindre cet objectif et activer le processus de développement au vu des données économiques, politiques et sociales qui prévalent en l'Algérie et exigent une libération de la dépendance au pétrole tout en cherchant des alternatives pour créer une richesse et réaliser un développement durable" Répondant à une question concernant les priorités d'investissement en Algérie , M. Benamor a affirmé qu'"au vu des capacités de l'Algérie sur tous les plans, nous avons besoin d'expérience et de créer davantage de poste de travail à l'intérieur du pays" ajoutant que " la coopération afro-arabe pourrait nous offrir de grandes opportunités en la matière".

Le responsable a souligné l'existence de plusieurs offres arabes d'investissements (gagnant-gagnant) en Algérie.

Evoquant la coopération entre la CACI et leur homologues arabes, il a indiqué qu'il avait tenu plusieurs réunions avec les présidents des chambres de commerce arabes, lesquels ont exprimé leurs souhait d'investir en Algérie, expliquant que le seul obstacle "est l'absence de visibilité quant aux hommes d'affaires arabes".

M. Benamor a exhorté les hommes d'affaires algériens, par ailleurs, à conjuguer davantage d'efforts pour promouvoir l'économie nationale conformément aux efforts consentis par l'Etat en la matière.

A la tête d'une délégation de 16 hommes d'affaires, M. Benamor participe aux travaux du forum économique arabe pour établir des liens économiques avec les opérateurs jordaniens dans le cadre de la rencontre algéro-jordanienne des chambres de commerce et d'industrie et avec d'autres chambres africaines et arabes.