Imprimer la page

De nombreuses initiatives pour renforcer la coopération universitaire entre
l’Algérie et le Canada

De nombreuses initiatives ont été lancées récemmententre l’Algérie et le Canada afin de renforcer les relations universitaires et les projets de formation entre les deux pays, a indiqué mercredi à l’APS l’ambassade d’Algérie au Canada.

        Ces actions, qui s’inscrivent dans le cours et le moyen termes, "trouvent un support non négligeable grâce au réseau de contacts établis par la diaspora algérienne et plus particulièrement les chercheurs et universitaires algériens installés au Canada", a expliqué la même source.

        C’est ainsi qu’un document de coopération a été récemment signé à Montréal entre l’Université des sciences et technologie Houari-Boumediene de Bab Ezzouar (USTHB) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM), prévoyant un programme sur 3 ans (2011-2013) en matière d’échanges de professeurs, de publications conjointes, de projets de recherche et de partage de réseaux et de documentation.

        Ce document, qui couronne la visite effectuée récemment par une délégation de l’USTHB à Montréal, a été signé par M. Aziouz Ouabadi, doyen de la faculté algérienne des sciences de la Terre, de géographie et de l’aménagement du territoire, et M. Claude Corbo, recteur de l’UQAM, en présence de l’ambassadeur d’Algérie au Canada, M. Smaïl Benamara.

        La délégation algérienne s’est ainsi entretenue des perspectives de coopération et de partenariat dans les domaines des études urbaines et touristiques, de l’aménagement du territoire, de la géologie et de la géophysique.

        Par ailleurs, une délégation parlementaire algérienne, conduite par M. Abdelmalek Zenir, président de la commission de l’éducation nationale de l’APN, a effectué une visite au cours de cette semaine à Montréal à l’invitation de son homologue canadienne, Mme Marguerite-Bourgeoys.

        Cette visite a permis l’exploration des opportunités de partenariat dans les domaines de la formation professionnelle, la formation des formateurs et l’enseignement de l’entrepreneuriat.

        Durant son séjour à Montréal, la délégation algérienne a rencontré également des professeurs algériens résidents au Canada, pour débattre avec eux le thème de la réforme du système éducatif en Algérie.

        Cette rencontre a permis de recueillir un certain nombre de propositions et de suggestions de spécialistes de l’éducation.

En outre, le vice-doyen de la faculté de génie de l’université d’Ottawa, M. Ioan Nistor, s’est rendu à Alger au cours de cette semaine à l’invitation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

        Cette visite s’inscrit dans le cadre du document d’entente signé en 2008 entre l’université d’Ottawa et l’université d’Alger et destiné à mieux faire connaître le programme des écoles d’ingénieurs au Canada et les passerelles avec les formations pour les diplômés de master et de Phd. 

        Par ailleurs, l’ambassadeur d’Algérie au Canada signera, prochainement, la reconduction de l’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur entre le gouvernement algérien et le gouvernement du Québec sur les exemptions des droits de scolarité supplémentaires.

        Cette nouvelle entente est destinée à prendre en charge les frais supplémentaires des étudiants boursiers algériens inscrits dans les universités québécoises.

        Elle consacre une réduction du nombre d’exemptions offertes qui passera de 125 à 83, à l’instar de ce qui a été fait avec tous les autres pays africains, mais pas une réduction de la contribution financière, explique l’ambassade.

        En effet, il s’agira de privilégier les 2è et 3è cycles de formation (master et Phd) et de cibler les formations scientifiques et technologiques plus coûteuses.

        La contribution financière du gouvernement du Québec à cette entente demeura à un niveau d’un (1) million de dollars canadiens annuellement.

        De son côté, l’Association de leaders et experts pour la coopération et le développement au Canada (LECODEV), qui est composée de chercheurs et experts algériens au Canada, organisera, sous le parrainage du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa, un colloque sur la productivité de l’agriculture durable en Algérie qui se tiendra en octobre prochain à l’université de Tlemcen.
       

                                                                                            Ottawa, 15 juin 2011


Ambassade d'Algérie à Ottawa  ® copyright 2006